Les mines terrestres posées par l’occupant marocain au Sahara occidental se sont payées, hier, une nouvelle victime. Le jeune Abdalahe Ahmed Eljerchi, est décédé mardi à El Medlechiat, à environ 50 km à l’est de la localité de Boujdor occupée après avoir marché sur une mine antipersonnel.

Le 24 avril dernier, une autre mine a tué le citoyen sahraoui Ahmeitu Mahmoud à Smara.

La victime faisait paître ses chameaux à 30 km de la capitale culturelle sahraouie occupée par le Maroc, rappelle-t-on.

Source: SPS