La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission), réunie à l’occasion de sa 55ème Session ordinaire tenue du 28 avril au 12 mai 2014 à Luanda, en Angola, a adopté une résolution sure sur la situation en la République Arabe Sahraouie Démocratique. Dans sa résolution (282), la Commission a déploré le nombre croissant de Sahraouis victimes de mines anti personnels dont la dissémination empêche la liberté de mouvement à travers le Sahara occidental  et continue de mettre en danger la vie des populations locales. La Commission également a appelé les Etats à offrir leur partenariat pour le déminage des zones contaminées par les mines anti personnelles qui représentent une source permanente de danger pour les populations du territoire.